Alban JAMESSE

Alban JAMESSE
Responsable E-commerce

#ecommerce, #internet &Co

   

Tombé dans le commerce tout petit, puis dans l'internet un peu plus grand;
Je fais du e-commerce activement depuis 2008.

Découvrez mon CV
En français - En anglais

Contactez moi
+33(0) 687.007.697


Votre message a bien été envoyé.

Votre message N'A PAS été envoyé.
Un problème est survenu. N'hesitez pas à me contacter par un autre moyen.

#Twitter

Duperie de Twitter ou faille de sécurité ?

Duperie de Twitter ou faille de sécurité ?

Twitter c’est un peu chez moi, j’y suis depuis 2007 c’est pour ça que j’y suis @Alban,  j’en suis (petit) actionnaire, et donc tout ce qui touche Twitter me touche un peu;
Je voulais même en devenir CEO avant le retour de @Jack 😉.

Et hier je sais pas pourquoi, Twitter a décidé de me faire un coup de tête balayette.
C’était hier, mais j’en suis encore secoué.

Hier j’ai reçu un email de relance de Twitter (comme en reçoivent des dizaines par semaines les comptes non actifs) adressé à un compte que j’avais créé pour un projet qui ne s’est jamais fait.

D’habitude je n’y prête pas attention, je supprime manuellement quand mes règles Gmail n’ont pas fait le job, mais là le sujet disait « Alban JAMESSE a partagé « Hostels Worldwide – Online Hostel Bookings, Ratings and Reviews »« .
Le seul compte Alban JAMESSE, c’est mon compte @Alban.
Je ne connais pas ce site.

WTF !!

Etant confiant dans Twitter, je me précipite sur mon compte pour voir si l’email dit vrai, car avec mon pseudo, mon compte est régulièrement attaqué (tout comme sur Instagram).
Ouf, mon compte est safe.
Je suis allé voir dans mes archives perso si j’avais un jour, peut être il y a plusieurs années, publié un truc à propos de ce site, mais rien.

Alors là, gros doute.

Après réflexion nocturne, je suis arrivé à 2 solutions :

Si c’est la première solution, j’applaudis les growthhackers qui ont trouvé le concept. C’est salle, mais c’est beau.

Si c’est la seconde solution… c’est grave.

J’ai relu les TOS et les RULES, je sais très bien que Twitter a tous les droits sur mes publications, mais je n’ai pas souvenir d’avoir accepté, à aucun moment, que Twitter puisse m’attribuer ou me créer des publications !
On est à la limite de l’usurpation d’identité à mon sens.

On aurait fait quoi si j’avais travaillé chez Booking.com et que ce message aurait été adressé à un membre de l’entreprise ?

Encore plus grave;

On aurait fait quoi si ce message aurait parlé politique et été attribué à un dissident sur la sellette dans un pays où les droits de l’homme seraient inexistants ? Comme le défend le header du compte de Damien Viel le DG de Twitter France.

J’aimerais donc, mais vraiment beaucoup, qu’il y ai une enquête* chez Twitter pour qu’on puisse apporter une réponse à ce dysfonctionnement.

* Je ne touche pas à mes applications autorisées en attendant si les investigations mènent par là-bas.