Alban JAMESSE

Alban JAMESSE
Responsable E-commerce

#ecommerce, #internet &Co

   

Tombé dans le commerce tout petit, puis dans l'internet un peu plus grand;
Je fais du e-commerce activement depuis 2008.

Découvrez mon CV
En français - En anglais

Contactez moi
+33(0) 687.007.697


Votre message a bien été envoyé.

Votre message N'A PAS été envoyé.
Un problème est survenu. N'hesitez pas à me contacter par un autre moyen.

#Mes outils

Subtle Patterns

Subtle Patterns

Je suis pas graphiste, mais je développe systématiquement mes thèmes graphiques tout seul*.

J’use donc d’artifices graphiques simples pour m’en sortir un tant soit peu à défaut d’avoir les compétences pour réaliser des interfaces de fou.

L’un de ces artifice est que j’utilise des motifs répétitifs (des patterns quoi) qui me donne l’impression de bien passer visuellement.

J’ai l’impression que ça marche très bien visuellement. Exemple : Co.nnectes.com, ce site, Les Jolis Poussins, …

Tout ça pour dire que ça fait maintenant plusieurs années que je m’approvisionne en patterns pour mes background et autres éléments sur le site Subtle Patterns.

* La raison est qu’une interface de site faite à la main et entièrement faite pour un projet donné, sera plus légère et mieux adaptée que n’importe quel thème du marché bricolé pour coller à ce que vous voulez vraiment

Nouvelle technique de spam

Nouvelle technique de spam

Ces dernières heures chez Jardiforet.com, nous avons été sous le coup d’une attaque de spammeurs utilisant notre nom de domaine.

Pourtant;
Notre domaine d’expédition est relativement protégé, avec des DKIM et des SPF configurés correctement.
Notre serveur d’hébergement ne peut pas envoyer d’email.
Tous nos emails sont envoyés via Mandrill (je vous en parlerais un jour dans la catégrie #Mes outils), et nos clés API sont safe.
Notre site ne peut envoyer qu’un nombre très restreint d’emails différents.

Les attaquants ont utilisé une technique que je ne connaissait pas !
Une technique se jouant de toutes les sécurités mise en place sur les noms de domaines.
Une technique relativement compliquée à contrecarrer si elle etait utilisé à grande échelle.

Les attaquants créent à tour de bras des comptes sur notre site, avec l’adresse de leur cible en remplacent le nom et prénom par leur message à transmettre.
Le « Bonjour Alban JAMESSE », se transforme en
« Bonjour MESSAGE DE SPAM POUR T’ENVOYER SUR UN SITE RUSSE ».

Comment contrer cette attaque ?

Bloquer les création de compte de ces bots ?
Les logs de notre site indique que les comptes sont créés par des IP françaises à chaque fois différentes, sur tous les FAI (botnet ?).

Diminuer la taille autorisée des champs nom et prénom ou modifier l’email?
Solution préventive oui, mais ça ne règle pas le souci du botnet qui continu à envoyer des emails.

Empêcher l’envoi d’emails ?
Solution temporaire de secours, mais pas cool pour les vrais clients.

Donnez vos idées !

La solution que j’ai réussi à mettre en place

Par chance nos spammeurs ne spamment que des adresses emails russes (pour le moment ?).
Surement pour jouer sur le fait que les lecteurs lisent le cyrillique et fassent abstraction du romain.

Nous avons donc créé une règle dans mandrill qui bloque tous les emails à expédier vers des adresses en .ru .

Cette solution tient le coup depuis une heure maintenant.
Mais quid de quand ils vont attaquer d’autres extensions ?

· Mise à jour ·

· 28/02/2018 ·

Nos règles de blocages sur Mandrill nous permettent :

  1. de bloquer tous les emails vers des adresses emails en .ru, qui sont les cibles de cette campagne de SPAM
  2. de bloquer tous les emails qui contiennent « http », ou « www » dans les objets

Mandrill nous a bloqué plus de 4000 emails (en date) répondant à l’une de ces deux règles, sans impacter nos véritables clients.

En raison de la vétusté de notre Magento, nous n’aurions pas réussi à contrecarrer cette campagne de SPAM sans Mandrill.

· Mise à jour ·

· 02/03/2018 ·

L’attaque a cessé.

En résumé :

 

iTrack : Faites vous rembourser vos colis en retard automatiquement

iTrack : Faites vous rembourser vos colis en retard automatiquement

Toujours dans la série des logiciels que j’utilise tous les jours dans mon activité e-commerce, aujourd’hui iTack d’ItinSell.

ITrack est un service lié à un petit logiciel qui vous permet de monnitorer tous les colis que vous expédiez.

Avec Colissimo, le service va encore plus loin et fait automatiquement les demandes de remboursement et d’avoirs, pour tous les colis ayant depassé le délais. Chez Jardiforet, on navigue entre les 100 et les 200€ de remboursement mensuel.
Entre les avoirs ou pas, il y a une différence à la fin de l’année.

En résumé, vous gagnez de l’argent automatiquement.

Pour ce faire, vous installez le petit logiciel iTrack sur votre ordinateur, et vous planifier son lancement en fin de journée.
À son lancement, il va chercher toutes vos expéditions de la journée dans les fichiers d’Expeditor I-net de la Poste et après le service se charge du reste.

Les avoirs sont automatiquement déduis sur la facture de la Poste suivante.

Vous n’utilisez pas Expeditor I-net ?
Pas de soucis, vous avez la possibilité d’envoyer vos numeros à tracker par d’autres moyen, comme par l’upload de fichiers, ou même via API.

Double effet kisskool*

L’interface web du service est très bien faite, elle permet d’avoir des graphiques sur le volume d’expedition rapide à lire et à comprendre.

Oui on a carrement pas chaumé sur la fin de l’année.

Mais l’autre gros avantage d’iTrack est son moteur de recherche très rapide et performant.

Pour ne rien vous cacher, aujourd’hui lorsqu’un client nous demande où en est son colis, on ne lui demande même plus son numero de commande, mais uniquement son code postal.
Le client est agréablement surpris par la simplicité et on a les informations sans avoir à cliquer dans différents onglets/boutons.

On livre partout en France, je vous le dis depuis longtemps

* Aujourd’hui c’est mon anniversaire, additionné à ce genre d’expression que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, ça me fait dire que je deviens vieux.

· Naviguez ·
Avant ·