Alban JAMESSE

Alban JAMESSE
Responsable E-commerce

#ecommerce, #internet &Co

   

Tombé dans le commerce tout petit, puis dans l'internet un peu plus grand;
Je fais du e-commerce activement depuis 2008.

Écoutez moi tous les matins sur Goood Morning Web

Contactez moi  
+33(0) 687.007.697


Votre message a bien été envoyé.

Votre message N'A PAS été envoyé.
Un problème est survenu. N'hesitez pas à me contacter par un autre moyen.

#Projet perso

Statistiques d’utilisation du dark mode

Statistiques d’utilisation du dark mode

Hier suite à un Tweet de Thomas Defossez, je me suis demandé quel était le pourcentage d’utilisateurs du dark mode, aussi appelé mode nuit, sur leur navigateurs.

J’ai donc fait un un petit script en javascript pour mesurer le pourcentage de visiteurs sur mon site qui naviguent en mode sombre.

Vous pouvez consulter vous même les résultats en direct.

Comment ca fonctionne ?

Il faut savoir qu’il est possible d’identifier en CSS si le mode sombre est activé dans le navigateur du visiteur via le media query prefers-color-scheme.

De là on a vite fait de faire un window.matchMedia(‘(prefers-color-scheme: dark)’).matches qui va nous retourner un true si le navigateur est en mode nuit.

On fait un petit appel à une page qui va incrémenter soit un fichier jour.txt, soit nuit.txt sur le serveur et zou c’est terminé.

Enfin, presque.
Pour ne pas qu’un visiteur soit compté à chaque page visitée, j’ai ajouté un cookie de 45mn en me disant qu’un visiteur pourrait avoir un dark mode automatique à partir d’une certaine heure. (Je n’en sais rien du tout, j’imagine).

Après, si vous le souhaitez, vous pouvez même intégrer cette donnée à votre Google Analytics, ou tout autre logiciel de stats.
Comme ça vous pourrez comparer les taux de transformation de vos visiteurs utilisant le mode sombre VS ceux qui ne l’utilisent pas.
Si vous ne savez pas par où commencer pour le faire; Oubliez.

 

Programmer une action web sans CRON

Programmer une action web sans CRON

Pour certaines raisons, peut-être que comme moi, vous voulez éviter de passer par une tâche CRON pour programmer une action sur l’un de vos sites internet (ou autre part sur internet).

Pour mes différents projets j’utilise différentes techniques :

Ifttt

Ifttt propose un trigger Date and time qui vous propose de lancer des actions :

La granularité est de 15mn. Ce qui vous laisse pas mal de liberté.

Vous additionnez le tout au channel d’action Webhooks et tout le monde est content.

(Utilisé sur mes projets Monrobot.xyz et sur Co.nnectes.com)

WordPress

WordPress propose une fonction wp_cron qui vous permet de lancer des actions quand vous voulez.

Seul souci, qui peut aussi être sa force, c’est que vous êtes dépendant des visiteurs de votre site pour déclencher des actions.
Plus vous avez de visiteurs, plus vous pouvez être précis dans le déclenchement de vos actions.

Si vous programmez un wp_cron pour 14h 30mn 52sec, votre action ne se déclenchera qu’avec le premier visiteur (ou robot) qui chargera une page de votre site après cet horaire préci.

C’est pas dégueu, mais ça reste limité à des usages internes de sauvegarde ou de génération de contenu ou de cache lié à un site, du type lancer la régénération d’un cache tous les jours à tel heure.

(Utilisé sur Créer une zone de chalandise.fr, les Jolis Coqs et sur Faire sa vidange.fr)

Do you check

À l’origine ce service n’est pas fait pour ça, mais ce service de monitoring de disponibilité de site, vous permet de faire un ping sur votre page toutes les minutes ou les 30 secondes suivant la formule choisie.

Charge à vous de faire un petit script derrière avec les heures précises de lancement.

Vous êtes sur une granularité de 30s ce qui est vraiment pas mal (c’est ce que j’avais utilisé pour faire mon POC pour Radiometrics).

 

Si vous utilisez d’autres techniques que vous voulez partagez, n’hésitez pas à l’indiquer en commentaire.

En 2019 il va y avoir du neuf

En 2019 il va y avoir du neuf

Bonjour mes chéris;
Que l’aurore suave et sucrée de cette nouvelle année puisse vous oindre de l’onction du bonheur et de la plénitude béate de vos besoins et envies.

C’est une manière poétique et débile de dire « Hello bitches. Cul, pognon, santé !« 

· Naviguez ·
« Articles plus anciens ·