Alban JAMESSE

Alban JAMESSE
Responsable E-commerce

#ecommerce, #internet &Co

   

Tombé dans le commerce tout petit, puis dans l'internet un peu plus grand;
Je fais du e-commerce activement depuis 2008.

Écoutez moi tous les matins sur Goood Morning Web

Contactez moi  
+33(0) 687.007.697


Votre message a bien été envoyé.

Votre message N'A PAS été envoyé.
Un problème est survenu. N'hesitez pas à me contacter par un autre moyen.

Série : Profession de foi e-commerceGestion d’équipe ecommerce

Série : Profession de foi e-commerce
Gestion d’équipe ecommerce

Rémunération

Mons avis : L’équipe doit être intéressée sur la marge et non sur le CA ou les bénéfices.
Avec une équipe non intéressé, ou intéressé sur le CA, ou sur des critères individuels, on est très vite confronté à des comportements de type « sépasmonpognon » ou les membres de l’équipe vont tout faire pour remplir leurs objectifs propres ou de CA sans se soucier de la rentabilité, et des contraintes des autres.
Combien de trafic manager lancent et font tourner des campagnes non rentables, car ils sont intéressés sur le nombre de visiteurs passant une commande quel que soit le montant ?
Combien de conversion manager mettent en place des darks patterns afin de convertir un maximum de visiteurs sans se soucier des conséquences que cela peut engendre au niveau du service client et/ou logistique, ou trainent des pieds face aux idées de communiqué de presse car les visiteurs issus de cette source sont moins enclins que les autres à acheter ?

L’intéressement sur les bénéfices est délicat également. Je connais au moins 1.000 manière de terminer un exercice sans bénéfice, et je pense que vous pourrez surement m’apprendre la 1.001 ième et les suivantes.

Un intéressement transparent, sur un indicateur simple et commun permet de faire travailler tous les membres de l’équipe, qui ont des postes avec des contraintes différentes, d’un seul et même bloc vers un seul et même objectif tous ensemble en prenant en charge chacun le bien et l’intérêt de tous.

Télétravail

Mon avis : Sans être un fervent défenseur du travail à distance, je n’y vois aucun inconvénient.
Les outils actuels de collaboration permettent facilement de s’affranchir des contraintes du présentiels, voir même des contraintes de synchronicité.
Le fait de le proposer aux membres de l’équipe permet d’ouvrir le poste à des talents qui n’auraient pas retenu les postes pour cette raison (d’autant plus que le télétravail est plébiscité majoritairement par les profils expérimentés).

Esprit d’équipe

Mon avis : L’esprit d’équipe est quelque chose de très important dans le commerce. Vous le savez.
Le e-commerce ne déroge pas à la règle.
J’aime fédérer les membres de mes équipes entres eux via des projets web (idéalement qui leurs rapportent de l’argent).
Je n’ai jamais managé une équipe ou un seul membre n’était pas propriétaire d’au moins 1 nom de domaine.
Les intérêts que j’ai trouvé à ce type de pratique sont nombreux :
– L’équipe est soudée, car les personnes ont des liens forts avec une, deux ou trois personnes en tant que co-propriétaires d’un site
– Les membres de l’équipe apprennent énormément de leur côté sur des problématiques qu’ils peuvent également rencontrer eux-même ou via leurs collègues dans le cadre de leur activité professionnelle, et partagent des points communs/d’intérêts avec des membres de l’équipe qu’ils ne côtoient pas naturellement dans leur activité professionnelle (souvent le grand gagnant c’est le DSI, qui devient le meilleur ami de toute l’entreprise, mais le graphiste n’est pas en reste non plus)
– Il y a une émulation interne qui fait émerger de nouveaux outils/pratiques qui peuvent être repris dans l’activité de l’entreprise l’entreprise.

Le coût pour l’entreprise est somme toute assez modique aux regards de tous les bénéfices apportés, car se limite à des temps de pause un peu dépassé de ci de là (mais largement compensé par la monté en compétences), ou par l’allocation de ressources de l’entreprise pour les projets personnels des membres de l’équipe (hébergement, utilisation du service de monitoring, ou de statistique de l’entreprise, …)


Cet article fait partie de la série « Profession de foi e-commerce« , où je vous présente le résultat d’une étude que j’ai faite sur la stratégie à mener pour le site d’une enseigne de prêt à porter multi-marques.