Alban JAMESSE

Alban JAMESSE
Responsable E-commerce

#ecommerce, #internet &Co

   

Tombé dans le commerce tout petit, puis dans l'internet un peu plus grand;
Je fais du e-commerce activement depuis 2008.

Écoutez moi tous les matins sur Goood Morning Web

Découvrez mon CV  
français - anglais

Contactez moi  
+33(0) 687.007.697


Votre message a bien été envoyé.

Votre message N'A PAS été envoyé.
Un problème est survenu. N'hesitez pas à me contacter par un autre moyen.

Après quelques semaines à utiliser Qwant

Après quelques semaines à utiliser Qwant

Après un épisode du Podcast sur l’actualité du web Good Morning Web d’il y a quelques semaines, je me suis dit qu’il était en effet important d’utiliser et de montrer son intérêt envers un moteur de recherche français.

Je ne parle, ni ne pense, à une guerre économique où même des données personnelles, mais tout simplement du fait que si l’on encourage pas une solution française (ou européenne), d’ici quelques années, il n’y aura plus de technologies produites en Europe; Et les centres de décisions technologiques ne seront qu’aux US, et en Chine. En France on ne se retrouvera qu’avec Orange comme acteur de la tech; Et je sais pas vous, mais moi ca me fou les jetons.

Mon avis

J’aurais pu vous faire un avis pour vous dire qu’il y a des plus et des moins, … Mais en vérité, à l’utilisation je n’ai trouvé que des moins.

Je n’ai pour le moment trouvé aucun « plus » à utiliser Qwant en tant qu’utilisateur avancé dans un cadre professionnel.
Donc vous trouverez ci dessous tout ce qui me chagrine chez Qwant, afin que les équipes de chez Qwant puissent ajouter ces points à leur roadmap.

Calculatrice

La fonction calculatrice est une fonction très importante dans mon activité de ecommerce.
J’utilise plusieurs fois par heure la fonction de calculatrice des moteurs de recherche par exemple pour passer un prix TTC Français à un prix TTC Belge, pour calculer un total d’article au téléphone, pour calculer des ratios, des remises, …

À mes yeux, la calculatrice de Qwant est defaillante à plusieurs endroits :

• La suggestion

Là ou Google nous propose la réponse dès la suggestion, avec Qwant nous devons cliquer pour arriver sur le moteur de recherche pour avoir la réponse.
Au passage, Qwant Lite, ne propose pas de fonction calculatrice.

• La souplesse de l’outil

Là ou avec Google nous pouvons nous passer d’une rigueur mathématique pour lancer nos formules (exemple fermer des parentheses que l’on a pas ouverte), la formulation des calculs doit être mathematiquement juste, comme on nous l’a apprit à l’école primaire, pour que le calcul se fasse avec Qwant.

En vidéo :

La longueur des videos parle d’elle même.

Code postaux

Sur Jardiforet.com nous n’avons pas de système de validation de code postal <> commune (pour ne pas fâcher nos clients, car ils peuvent vite se fâcher parfois).
Beaucoup de clients nous indiquent comme adresse de livraison une ancienne commune qui n’existe plus.
Les logiciels de nos transporteurs ne permettent pas d’envoyer des colis dans des communes qui n’existent pas et ne nous proposent pas de listes de correspondance entre nom d’ancienne commune et nouveau nom de commune déléguée.
Nous devons nous débrouiller seuls.

Google, dans ses résultats enrichis nous propose le nom de la nouvelle commune. Qwant non. Nous ne pouvons que cliquer sur le lien Wikipedia.

Essayez vous même avec « 15290 PERS » sur Google, et sur Qwant.

Temps de réponse

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est WebPageTest.
On pourrait aussi dire que WebPageTest est affilié à Google d’où des temps de chargement plus flatteur pour Google.

La réponse est non. En tant qu’utilisateur on sent vraiment la difference.

Le test ci-dessous montre un temps de réponse multiplié par 4 de Qwant par rapport à Google.

Qualité des résultats

Je ne fais que rarement des recherches comparatives.
Je me contente de ce que Qwant me propose comme résultats.
Néanmoins sur certaines recherches techniques j’ai été un peu déçu et j’ai donc du ajouter « &g » dans la barre de recherche de Qwant pour pouvoir faire la même recherche en un clic sur Google.

Dans les résultats de recherche je regrette seulement des résultats parfois anciens.

Conclusion

J’utilise Qwant comme quelqu’un qui consommerait équitable ou français.
C’est pas meilleur, c’est plus cher, mais je le fais par conviction.

N’hesitez pas à me dire si me trompe en commentaire.
Et surtout utilisez vous aussi Qwant.

Bien rédiger vos fiches produits ça se prépare

Bien rédiger vos fiches produits ça se prépare

Avant de se lancer dans la rédaction d’une fiche produit pour votre site e-commerce, il faut un peu se preparer.

Pour rappel, le texte de votre fiche produit doit :

Comment se preparer ?

• Le nom

Dans un premier temps, trouvez tous les synonymes ou les manières d’appeler votre produit. Si vous écoutez vos clients c’est simple.
Vous pouvez également lire les commentaires produit des clients sur votre site ou le site des autres pour savoir comment les clients appelle votre produit.

Vous pouvez aller encore un peu plus loin pour les gens qui ne connaissent pas votre produit, en appellant votre produit par sa réponse à un besoin.

Casque anti-bruit pour écouter Spotify

Par exemple pour le casque anti-bruit bluetooth de chez Stihl.

Une fois que vous avez toutes ces manières d’appeler votre produit, vous pourrez les réutiliser à loisir dans votre description.

• Les caractéristiques techniques

Souvent c’est la partie chiante d’une description produit.

Allez donc plus loin.
Prenez ses caractéristiques et combinez les afin de créer des ratios de comparaison.
C’est à vous d’imaginer les données; vous aurez donc des informations exclusives, encore vue nul part !
Vos comprendrons donc que vous êtes spécialiste, et que vous déconnez pas.

Pas besoin d’aller très loin. Un ratio poids/puissance, luminosité/consommation, … Peu importe;
Inventez une information exclusive qui a un peu de sens et ça sera très bien.

• Les atouts de votre produits

Préparez aussi tous les atouts de votre produit. Mais pas ceux de votre fournisseur par pitié.

Expliquer réellement à quoi servent ces atouts.
Les faux atouts qui ne servent à rien, n’en parlez pas, vos concurrents et le site du constructeur sont la pour ça.

Expliquez chaque elements qui font le plus du produit, et expliquez le à fond, comme si vous l’expliquiez à un idiot.

# Système de démarrage facile Ergo start
Les lanceurs Egro start de chez Stihl facilitent le démarrage : Ils sont comme des voitures à friction.
Quand vous tirez sur la corde de lanceur, vous rechargez en énergie une poulie. Une fois cette poulie rechargée, c’est elle qui va lancer le moteur.
Vous pouvez donc tirer sur la corde tout doucement, ou plusieurs fois quelques centimètre, plus besoin d’utiliser la force, c’est le lanceur qui s’occupe de tout !
Cette technologie est représentée sur bien des machines chez STIHL par la lettre E (qui est elle, sous entendu par la lettre C; Oui on sait c’est compliqué).
Ainsi le BG86 peut avoir plusieurs dénominations qui au final présentent une même machine :
BG 86, BG 86C, BG 86CE, et même BG 86CED

Exemple tiré du souffleur BG 86 de chez STIHL.

Quand vous ne savez plus quoi dire utilisez la technique du « kesksapeum foutre ».
Imaginez que quelqu’un vous dise « kesksapeum foutre » après chaque phrase que vous venez de rédiger. Vous trouverez surement de quoi compléter votre fiche produit.

• Pourquoi chez vous

De plus en plus, j’ajoute un paragraphe (ou un groupe de paragraphe) sur pourquoi c’est mieux d’acheter chez nous que chez un concurrent.

J’y parle de nous (le fait qu’on est cool), des garanties (car on le fait mieux que les autres) et de la livraison, afin de rassurer encore un peu mieux le futur client.

• Pourquoi prendre votre machine chez nous ?
Car nous sommes concessionnaire officiel français;
Car toutes les tronçonneuse qu’on vend sont garanties 2ans avec retour dans notre atelier à nos frais;
Car toutes les machines qu’on vend sont les modèles les plus récents de chez Husqvarna France.
Car nous sommes sympa, et c’est important. N’hésitez pas à nous passer un coup de fil vous verrez : 03.89.61.88.25. Nous sommes présents du lundi au samedi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h (17h le samedi).

Exemple issu d’une fiche produit d’une trononneuse.

 

 

 

Base de donnée piratée que comprendre/entendre

Base de donnée piratée que comprendre/entendre

Aujourd’hui dans l’actualité : Le site de location de voitures de Système U victime d’un piratage.

Que faut il comprendre derrière ces annonces (trop) fréquentes ?

 

• Dans les communiqués des entreprises s’étant fait dérober des données on lit toujours un message rassurant du type

Aucune donnée de paiement n’a été piratée

Dans les fait c’est normal.
Les données liées aux moyens de paiement ne sont jamais stockées.
Faire autrement serait criminel.

 

• On lit souvent également

Les pirates n’ont pas eu accès aux mots de passe

Là aussi c’est normal.
Dans les faits votre mot de passe n’est pas stocké dans la base de données.

Votre mot de passe est chiffré avec un protocole à sens unique qui ne peut pas être déchiffré, ce qui vient à dire qu’on ne stocke pas votre mot de passe mais qu’on stocke son empreinte.

Exemple.

Votre mot de passe est « cheval« .

Dans la base de donnée on enregistrera « 9f87ec4fda4a91dd564f6bdf1ab301c8 » qui est l’empreinte MD5 (nom du protocole de chiffrement) de votre mot de passe.

À chaque connexion le système chiffrera votre mot de passe pour comparer son empreinte avec celle enregistrée dans la base de donnée.

Mais il existe une faiblesse.
Il existe des bases de données qui enregistrent les concordances mots de passe/empreinte.
Ces bases de données s’appelle des Rainbow table.

Ainsi en cherchant sur Google vous trouverez des rainbow table vous indiquant que l’empreinte « 9f87ec4fda4a91dd564f6bdf1ab301c8 » équivaut au mot de passe « cheval« .

Il est donc très important de ne jamais entrer votre mot de passe dans un site qui vous promet d’analyser la sécurité de votre mot de passe. Il y a de forte chance que ce sitee serve à nourrir une rainbow table.

Donc on met en place une parade et on rajoute un peu plus d’infos dans votre mot de passe sans que vous ne le voyiez ou sachiez.
On dit qu’on sale l’enregistrement.

Par exemple le mot de passe que vous indiquez est toujours « cheval« , mais le système avant d’en faire l’empreinte, ajoute un peu de texte (ou un fichier, car le chiffrage fonctionne aussi avec les fichiers comme une image par exemple !) avant, après ou même dans votre mot de passe.

Dans l’exemple on va ajouter « bonjourbonjour » après la seconde lettre de votre mot de passe avant de stocker l’empreinte de tout ça.

On va donc faire l’empreinte de « chbonjourbonjoureval« .

L’empreinte deviendra « 5f50d426d2fd7c41fa9eba3293104f96« , et la les rainbow table sont tout de suite incapables de retrouver le cheval initial.

Les développeurs qui ne salent pas leurs enregistrement de mot de passe sont eux aussi criminels.

 

• Mais ce qu’on ne lit jamais, c’est à quoi vont bien servir ces données si le pirate ne peut accéder ni à votre carte bleue ni à votre mot de passe.

Dans la plus part des cas ces données seront utilisées pour faire du phishing.

Le phishing c’est le fait de vous envoyer des emails (issue de la base de donnée dérobée), avec tous les éléments pour vous mettre en confiance (toujours issue de la base de donnée), en se faisant passer pour ceux qui se sont fait voler la base de donnée.

Par exemple, avec la base de donnée du site de location de Système U, nous pourrions envoyer un emails à toutes les personnes ayant loué quelque choses ces trois derniers mois, pour leur indiquer qu’ils leur reste à payer quelques euros;
Ou à ceux qui ont une location de prévue dans les prochains jours/semaines, qu’il est nécessaire de payer avant le jour de la location, sur tel site (qui reprend idéalement l’interface du site de location de Système U).

 

Pour aller plus loin, il serait intéressant que les développeurs chiffrent avec des systèmes de chiffrage à double sens, qui peut être déchiffré, tous les éléments stockés en base de donnée.
Ainsi même en cas d’intrusion dans la base de donnée le pirate n’aura accès qu’à des données inutilisables sans la clés de déchiffrage.

Pour aller encore plus loin, si les données n’ont pas a être lues sans l’accord de l’internaute, cette clés de déchiffrage pourrait même être le mot de passe de l’internaute !

PS : Si vous souhaitez savoir si vous figurez dans des bases de données piratées et mises en ligne sur internet, vous pouvez rentrer votre email sur le site HaveIBeenPwned.com

· Naviguez ·
Avant · Après